Se connecter

Déplacement au tournoi IFB Jeunes

En parallèle du Super Series français où les meilleurs joueurs du monde se sont affrontés pendant une semaine, un tournoi jeunes s’est déroulé sur 3 jours au CREPS de Châtenay-Malabry.          
Les meilleurs minimes et cadets au niveau National ont fait le déplacement pour s’affronter et avoir l’opportunité de jouer les finales sur les terrains de Coubertin, qui ont eu lieu juste avant les ¼ de finale des séniors.

Trois jeunes joueurs du BACLY, Maëlyne Farget, Anaé Labarre et Ethan Bissay, ont pu se confronter aux meilleurs joueurs. C’était l’occasion pour eux de rencontrer de fortes oppositions, mais également de pouvoir profiter de l’évènement phare du badminton français en allant voir jouer le top mondial. Evidemment une finale à Coubertin était l’objectif de tous.


Le club a été bien représenté avec des matchs de bon niveau et quelques performances :

En simple :

- Maëlyne gagne 1 match sur 3 dans une poule compliquée avec les n°8, 20 et 27.
- Ethan gagne 1 match sur 2 en perdant contre le n°3 français.
- Anaé s’arrête en ¼ de finale face à la n°2 française, après un match serré en 3 sets accrochés.

En double mixte :

- Maëlyne avec un partenaire de Tours ainsi qu’Ethan & Anaé se hissent jusqu’en ¼ de finale, mais tombent contre plus fort qu’eux.

Une bonne expérience pour tout le monde qui se termine dans la salle de Coubertin baignée dans sa toute nouvelle ambiance !


Pour ma part, j’ai assisté au clinic, qui était consacré cette année au parcours de formation du jeune joueur (PFJJ pour les intimes), ainsi qu’à l’approche de l’entraînement pour les joueurs de mixte à l’INSEP.

PFJJ est la suite de l’outil OTHN (Orientations Techniques Nationales) permettant d’harmoniser au niveau National les priorités de développement chez nos jeunes joueurs. Cet outil sera diffusé officiellement en fin de saison. Celui-ci formalise les axes d’entraînement concernant la préparation physique.

Pour le mixte, la nouvelle équipe d’entraîneurs nous a évoqué les spécificités du mixte en partant des constats faits sur les meilleurs mondiaux. Ils nous ont exposé les axes d’entraînement pour les filles et pour les garçons, ainsi que quelques exemples de situations sur le terrain.
Pour résumer : une recherche de puissance/vitesse, couverture de terrain et une grande consistance (= régularité).

Thibault