Le mot du Président - Saison 2020/2021

Bonjour à tous,

    Tout d’abord, bienvenue aux adhérents qui nous rejoignent pour leur 1ère saison dans notre association. Le Comité de Direction, les salariés du club et les anciens se feront un plaisir de vous guider.
    Nous espérons que vos vacances ont été bonnes et que vous avez retrouvé la motivation après cette coupure de plusieurs mois.
    Comme vous pouvez vous en douter, cette saison 2019/2020 a été extraordinaire pour l’association et nous a réservé son lot de surprises : de bonnes surprises, mais évidemment quelques mauvaises.

Parmi les bonnes surprises, on notera :

- Tout d’abord, la montée de notre équipe 1 en Nationale 1. Cette montée a été possible grâce à l’excellente saison 2018/2019 de l’équipe et à un désistement. La saison prochaine s’annonce difficile pour notre équipe fanion et nos joueurs auront besoin d’un maximum de monde à Ferber pour les encourager.

- Que notre section Parabad a brillé aux derniers championnats de France : Jérôme Prevot, Vincent Marcheras et Thomas Numitor nous ramènent des médailles de bronze et d’argent.

- Que les tournois internes rencontrent un succès croissant, avec des taux de fréquentation compris entre 50 et 60 participants… toujours dans la bonne humeur !

- Que notre action en faveur du badminton féminin porte ses fruits. Le taux est passé de 30% à 34% de femmes en 1 saison…. et cela, après plusieurs années de baisse consécutive.

- Que nous compterons de nouvelles arrivées au sein du Bureau et du Comité de Direction la saison prochaine. Vous avez sûrement dû voir les portraits sur le site


Concernant les mauvaises surprises, notre club a durement été impacté par la crise sanitaire. Au-delà de la frustration et la déception générale des adhérents (jeunes, moins jeunes, loisirs et compétiteurs), nous retiendrons que :

- Notre équipe 2 a vu son ambition de montée en N3 stoppée net, pour cause de saison blanche.

- Des compétitions majeures ont été annulées (Championnat de France Jeunes et Vétérans, Coupe du Rhône).

- Nos stages et notre tournoi de Simple, qui sont des rentrées d’argent importantes, n’ont pas pu avoir lieu.

- La pratique de notre sport a été impossible pendant deux mois et reste encore conditionnée par un protocole strict, limitant le nombre d’adhérents par gymnase.

Ces deux derniers points ainsi que des aides attendues en baisse, créent une réelle incertitude sur les finances du club pour la saison 2020/2021.
Si le Comité de Direction a refusé une augmentation de la cotisation annuelle, la saison prochaine sera marquée par un plan d’économies impactant tous les pôles de l’association.
En plus de ce plan d’économies, nous évaluons également d’autres pistes de financement pour soutenir nos actions courantes.
L’objectif est d’anticiper les risques et si possible, recouvrer une trésorerie solide.
Si les moyens sont amoindris, la volonté et la politique du club restent inchangées.

Comme la saison passée, nous accompagnerons nos adhérents sur leur projet et nous proposerons des animations tout au long de la saison visant à favoriser le jeu, la mixité et la convivialité (tournois, créneaux ouverts, stages, arbre de Noël…)

Enfin, je tenais à remercier tous les bénévoles pour leur investissement indéfectible et récurrent sur la saison écoulée.
Merci également aux membres du Bureau et du Comité de Direction d’avoir répondu présent durant les périodes de crise et qui travaillent souvent dans l’ombre.
Mais surtout un grand merci aux salariés qui ont su rester professionnels malgré la situation très délicate.

Un dernier petit rappel pour la route : le BACLY est une association de loi 1901 à but non lucratif, dirigée par des bénévoles.

En adhérant à l’association, vous vous engagez à soutenir son club et son Projet.Vous êtes les principaux acteurs de cette vie associative.

Votre action peut se traduire par une aide ponctuelle ou récurrente sur des événements, mais aussi par la recherche de nouveaux mécènes et sponsors (votre entreprise ?).

Sur ce, je vous souhaite à tous une excellente saison 2020/2021 et vous dis à bientôt sur et hors des terrains.

Mikaël

 

Conseil d'administration du BACLY 2019 / 2020

 

Le Bureau :

* Président : M. Mickaël DELAPORTE

* Vice Présidente & Responsable Développement Durable : Mme Emilie ROQUES

* Secrétaire : Mme Delphine LACROIX

* Secrétaire adjoint : M. Stéphane LANFRANCHI

* Trésorier :  M. Kris PIGEOT

* Trésorier adjoint : M. Alain PEYRET

→ Mail au bureau : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les 10 autres membres du conseil d'administration du Badminton Club de Lyon :

Mme Marie-Noëlle LECHALUPE

Mme Mathilde BESSOT

* Mme Marion LOUISIN

* M. Matthieu BEURAUD

* M. Guillaume MONARD

* M. Bao NGUYEN

* M. Quentin ROUDIL

* M. Jean-Marc CORRIETTE

* M. Jocelyn VEST

* M. Hervé DREGE

→ Mail au CA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour les accompagner, nos salariés pour cette saison 2019/2020 :

* Paul DE FRANCESCHI , Directeur Sportif → Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Julien LAMERCERIE, Coordinateur technique → Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Jérémie BOSC, Formation entraineur → Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Un peu d'histoire

L’origine du badminton

L'un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen-Âge : l'objectif de ce jeu était de maintenir en l'air un shuttlecock (volant) à l'aide d'une battledore (raquette).

Quant au badminton actuel, il trouve son origine dans l'anecdote suivante. On raconte qu'un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes se trouvant réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton, ville anglaise du Gloucestershire, en viennent à évoquer le jeu indien du « poona », qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Ils se mettent alors en tête d'y jouer. Mais n'ayant pas de balle sous la main, ils décident d'utiliser un bouchon de champagne, auquel ils attachent quelques plumes. Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom du château où il est né : Badminton. Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s'en attribuent la paternité, bien qu'ils n'aient en fait rien inventé.

Il n'y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, année de création de la Fédération Internationale de Badminton (IBF), plus de 135 pays se sont affiliés à cette Fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète. Le Comité Olympique a donc décidé d'inscrire cette discipline aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d'une démonstration à Séoul, quatre années auparavant.

Aujourd’hui la Fédération Française de Badminton (FFBaD), créée en 1979, vient de dépasser les 180 639 adhérents. L’objectif de la Fédération est d’être le sport de salle numéro n°1 en France et dépasser les sports phares comme le Basket et le Handball bien plus médiatisés.

Dans notre région Auvergne & Rhône-Alpes, la ligue Rhône-Alpes de Badminton s'est créée en 1979. En Janvier 2016, les ligues d'Auvergne et de Rhône-Alpes fusionnent et deviennent la nouvelle ligue AURA.
Pour le département du  Rhône, appelé le CDBR LM (Comité Départemental Badminton du Rhône Lyon Métropole) et créé en 1993, celui-ci comporte à ce jour du 17 août 2017 4851 licenciés.

En 1981, quelques joueurs ayant découvert le badminton s'étaient mis en tête d'organiser les Championnats de France individuels. Partis à la recherche d'un gymnase sur Lyon, ils n'en trouvèrent pas et émigrèrent sur la ville d'Oullins, créant le Badminton Club d'Oullins (BACO). Finalement, une salle fut aussi trouvée à Lyon, amenant à la création du Badminton Club de Lyon (BACLY).

Le badminton connaît en France une progression spectaculaire de son nombre de licenciés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 70 000 licenciés en 2000, 145 000 en 2010 et aujourd’hui plus de 180 000 répartis dans plus de 1900 clubs sur le territoire, soit une augmentation de plus de 150 %.

Sport mixte par excellence, le badminton est pratiqué par 63% d’hommes et 37% de femmes. La clé du succès du badminton est son accessibilité à tous. Une raquette, un volant, des baskets et vous pouvez jouer. Petit, grand, jeune, moins jeune, tout le monde peut pratiquer et y trouvera rapidement du plaisir. Le badminton a l’avantage de faire jouer le plus grand nombre de joueurs dans un même gymnase autour d’une activité conviviale et réellement créatrice de liens et de cohésion sociale.

Sport Olympique depuis 1992 à Barcelone, le badminton est reconnu comme le sport le plus rapide avec un volant frappé à plus de 400 km/h. Le record est à ce jour de 497 km/h. Le badminton est à la fois un sport physique et tactique. Le parabadminton fera son entrée aux Jeux Paralympiques en 2020 à Tokyo.

A la fin de la saison 2016 / 2017, le BACLY comptait 568 adhérents et donc était le 2ème club de France après le club Parisien d'Issy-les-Moulineaux.

Pour la saison 2017 / 2018, le BACLY comptait dans ses rangs 585 adhérents et était à nouveau à la seconde place derrière Issy-les-Moulineaux avec 587 adhérents.

Pour la saison 2018 / 2019, le BACLY comptait dans ses rangs 577 adhérents et était à nouveau à la seconde place derrière Issy-les-Moulineaux avec 578 adhérents.

Pour la saison 2019 / 2020, le BACLY comptait dans ses rangs 591 adhérents et passe le 1er club de France devant le club d'Issy-les-Moulineaux avec 548 adhérents.