Portraits

Afin de mieux se connaître, le BACLY vous propose de relancer les portraits pour cette nouvelle saison 2018/2019.

L'objectif est de découvrir différents adhérents du club, qu'ils soient compétiteurs de haut niveau, loisirs confirmés, membres du comité de direction ou nouveaux adhérents.

Bonne lecture !

Objectif JO - Challenge d’Espagne

En cette phase de qualification olympique, Léa Palermo fera régulièrement le point avec nous sur sa préparation et ses tournois. Pour cette 4ème étape, nous partons en Espagne !

"Comme je vous l’expliquais il y a quelques semaines, le but de ce tournoi était d’aller chercher au minimum une finale pour que cela soit intéressant en terme de points. Malheureusement, vous avez dû le voir, nous échouons en demi-finale, contre Stefani et Gabriella STOEVA, les têtes de série 1 du tournoi. 

Aujourd’hui encore déçue de notre performance, je dois dire que nous n’avons jamais vraiment réussi à rentrer dans le match, en ayant eu tout le long le sentiment de se battre contre nos propres armes. Ce jour-là, nous avons énormément eu de mal à mettre nos qualités de défense à notre avantage. 

La salle à Madrid étant une salle rapide (avec des volants très rapides donc à l’opposé de la semaine précédente, en Azerbaïdjan) ; nous avions comme objectif de ne pas donner l’attaque facilement et d’amener nos adversaires dans un « petit jeu » technique passant par le filet et le mi-court. 

La difficulté a vraiment été de trouver la hauteur et la longueur sur nos premiers lobs puisqu’ils étaient soient trop courts (par peur de les faire sortir) soit trop longs, provoquant des fautes directes. Nous savions que Stefani est une grande attaquante, très puissante et toujours très consistante et sur ce match, nos lobs trop courts et nos défenses réflexes n’ont fait que la mettre sur orbite! 

Nous savons donc que dans les salles rapides, nous devons absolument avancer dans le terrain et utiliser nos qualités de défenses courtes, pour pouvoir reprendre l’attaque plus facilement et utiliser nos variations. Car dès lors que nous obtenions l’attaque, nous étions en position de force et malgré une forte défense en face, nous étions capables de marquer en seulement quelques frappes.  

Maintenant, nous devons nous tourner vers le Canada et les Etats-Unis, où nous tenterons d’aller réaliser de belles performances. Nous sommes opposées au Canada à une paire de Chinese Taipei (que nous ne connaissons pas) puis aux USA, à une paire chinoise (sûrement une jeune paire). 

Let’s go !!! 

A bientôt pour de nouvelles aventures !"

Léa

A noter : à l'issue de ce tournoi, Léa & Delphine sont 37e mondiales avec 32 025 points.

Objectif JO - Azerbaïjan Challenge

En cette phase de qualification olympique, Léa Palermo fera régulièrement le point avec nous sur sa préparation et ses tournois.

Etape 3 : Azerbaïjan Challenge

Allez, comme d’habitude, petit retour sur mon tournoi en Azerbaijan, qui vous avez dû le voir, se termine aux portes de la finale contre les Russes BOLOTOVA/DAVLETOVA (TDS 1 et 24ème mondiales), 21/18 au 3ème set après 1h09 de jeu.
Pour l’heure, je dirais que la déception et la frustration sont les émotions qui ressortent le plus, avec le sentiment de ne pas avoir pu jouer le jeu qui nous rend performantes à 100%.
En effet, les volants étant extrêmement lents, nous avons eu beaucoup de mal à trouver une longueur correcte pendant l’intégralité de notre demi-finale. Très crispées en défense, nous avions le sentiment de ne faire que reculer et d’oublier que nous pouvons être agressives et actives en défense (ce qui est en plus notre force en temps habituel). Le match c’est honnêtement uniquement joué sur cet aspect de jeu-là.
Les Russes ont de leur côté très bien joué leur match. Elles ont été consistantes et ont su nous bousculé aux moments clés.
Le côté positif de ce match est finalement de se dire qu’avoir eu le sentiment de ne pas bien joué et de perdre 21/18 au 3ème set est plutôt encourageant.
Perdre en demi-finale sur ce genre de tournoi est bien entendu une déception car en période de qualification olympique, les « International Challenge » sont intéressants (en terme de points) uniquement en cas de victoire (ils rapportent 4 000 points).
Remobilisation oblige, le Spanish Open (un autre International Challenge) est dans quelques jours seulement! Let’s go !!!

Léa

Objectif JO - Sudirman Cup

En cette phase de qualification olympique, Léa Palermo fera régulièrement le point avec nous sur sa préparation et ses tournois. 

Etape 2 : la Sudirman Cup (le Championnat du monde de badminton par équipes mixtes)

"C’est toujours beaucoup de fierté de représenter mon pays sur des compétitions par équipe car les enjeux et l’adrénaline sont complètement différents d’une compétition individuelle. 

Nous étions donc partis à Nanning pour aller chercher une première place de notre poule (FRA, USA, NED, VIET), qui nous donnait le droit de disputer la 13e et 14e place de la compétition. 

D’un point de vue personnel, je suis très satisfaite de mes performances avec Delphine et de la manière dont j’ai géré ce voyage. 

Nous avons été alignées contre les USA sur la toute première rencontre qui, disons-le, nous a permis de prendre nos marques dans une salle très lente. 

Notre premier match nous a donné de très bonnes sensations sur le terrain et nous a permis d’être créatives et de mettre notre jeu en place de manière solide. 

Après les USA, nous savions qu’Emilie et Anne seraient alignées à leur tour et que je devais me focaliser ce jour-là sur l’entraînement. La rencontre contre le Vietnam fût très bien gérée par toute l'équipe et nous a permis de conforter notre place de leader au sein de notre poule.  

Lire la suite...

Objectif JO - Denmark Open

En cette phase de qualification olympique, Léa Palermo fera régulièrement le point avec nous sur sa préparation et ses tournois. Retour sur le Denmark Open, première étape de cette année chargée !

"Nous étions engagées au Danemark avec Delphine, en ayant en tête que nous étions directement face à un gros morceau dès le premier tour.

Des Japonaises, dont une connue des services mondiaux badistiques (Akane Watanabe)...

Le plan face à ce genre de joueuses était de ne pas leur laisser l'opportunité d'instaurer leur style de jeu. Nous commençons à savoir comment l'appréhender (les Japonaises ne sont pas très créatives, leur force : taper le volant souvent dans les mêmes zones en le réalisant plusieurs fois à la perfection).

Notre but était donc de constamment varier nos trajectoires et de casser leur vitesse dès que nous en avions l'opportunité (en bloquant nos défenses ou en agrandissant volontairement le terrain par exemple).

Les Japonaises ont été plus consistantes que nous (ont fait moins de fautes non provoquées) malgré notre capacité à avoir tenu de longs échanges (50min de jeu pour une défaite en 2 sets 21/18, 21/14).

 

Lire la suite...

Portrait d'Emilie Roques

Après notre équipe de Nationale 2 et notre très cher Président, c'est au tour de notre Vice-Présidente de passer en interview. 

Depuis toujours, tu es notre Vice-Présidente et mémoire du club  ! Afin de mieux te connaître, pourrais-tu s’il te plaît répondre à nos questions (sérieuses ou non) ?

 

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Emilie, 37 ans. 2 enfants et un conjoint patient et compréhensif.

Je ne vous donnerai pas mes mensurations ^^

Mon 1er sport : le basketball.

Exercice difficile de parler de moi. J'utiliserai les mots d'une collègue qui m'avait aidé pour un dossier : altruiste, dynamique, investie, à l'écoute, ouverte d'esprit, curieuse, fidèle, obstinée, conviviale...

Beaucoup trop pour une seule personne de mon point de vue... 

Mon métier : professeur des écoles.

Tombée dans la marmite du bad depuis 11 ans grâce à une amie et notre légendaire Nicolas De San Bartolomé.

Investie dans le club dès la seconde année.

Un mot pour décrire le BACLY ?

Le BACLY est mon club : celui où j'ai commencé le bad. Je ne serai sûrement pas objective.

Le BACLY a grandi et évolué au fur et à mesure des années et grâce à ses différents présidents, ses fidèles bénévoles... En conservant le visage de ses différents publics. Il a su préserver les valeurs de tolérance, de partage, de compétitivité malmenées parfois mais toujours en ligne directrice.

Il me sera compliqué de le quitter si cela devait arriver.

Ton plus beau souvenir au club ?

En 11 ans, j'ai pu me fabriquer pas mal de souvenirs. Je citerai l'accueil de l'association "Un maillot pour la vie", une belle leçon de simplicité et d'humilité.

Que souhaites-tu apporter ou changer en tant que Président ?

Oula, je ne suis pas Présidente. Je souhaite juste rester à l'écoute de tous, garder cet esprit d'échange et continuer à amener de la convivialité.

Quelles actions souhaites-tu mener pour faire évoluer le club ? 

Nous avons une belle équipe dynamique qui a plein d'idées. Je dirais développer le côté développement durable, consolider l'école de jeunes.

Ton geste technique préféré ? 

Amorti de fond de court.

Ton tableau préféré ?

Je dirais le double dames, suivi de près par le double mixte. Pour ce qui est du simple, ça permet de bien se dépenser.

Ton ou tes partenaire(s) préféré(s) ? 

Difficile de trouver des partenaires régulières en double dames... Ce sera donc mon Quentin (ou Kikinou pour les intimes).

Quelle est ton meilleur souvenir de tournoi ? 

Je dirais ma première vrai perf' en tournoi : une victoire contre Pierre Bernard et Alexandra Marceau, spéciale dédicace à Jocelyn.

Avec qui irais-tu chanter au karaoké ? 

Layla Marie, j'ai découvert sa superbe voix et ses prouesses ^^

Si un jour on s'invite chez toi, quel est le plat que tu cuisines le mieux ? 

Les lasagnes. Sinon, je peux demander à mon homme de faire à manger.

Quel est ton film préféré ? On ne sait jamais si on a un rencard avec toi !

Le plus beau jour du reste de ta vie ou Les petits mouchoirs.

Ceci dit, j'adore les films et le cinéma.

 
Chanson préférée ? Artiste préféré ? 

Le choix est difficile. Deux chansons que j'adore : Jean-Louis Aubert, Mon alter ego (version acoustique) / Zazie, J'envoie valser.

Pour l'artiste : Jean-Jacques Goldman.

Pour notre culture personnelle, ça change quoi d'être vétéran ? 

De la sagesse sur le terrain, un physique irréprochable et... des blessures ^^

Merci de ton temps et à la prochaine sur les terrains !

Portrait de Mickaël Delaporte

Cette fois-ci, c'est au tour de notre Président !


Bonjour Mickaël,        

Après notre équipe de Nationale 2, c'est à ton tour de passer en interview. Depuis cette année, tu es notre nouveau Président et mentor. Afin de mieux te connaître, pourrais-tu s’il te plaît répondre à nos questions (sérieuses ou non) ?

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je mesure 1m78 et pèse 74kg (en fonction des saisons). Je suis né à Lyon, mais j’ai grandi dans la commune rurale de Régny à côté de Roanne (ville de la Praluline et de Troisgros).

Petit, j’étais assez « agité » et le médecin a conseillé deux choses à ma mère :
- terminé, le café au lait au petit-déjeuner
- pratique d’un sport indispensable

Du coup, j’ai eu une enfance assez sportive. Je débute le foot à 6 ans (à mon époque c’était ça ou basket en termes de sports collectifs). J’ai eu la chance d’avoir un instituteur qui nous poussait à faire du sport (cross, athlétisme, tennis de table) sur toute la primaire. L’UNSS m’a fait découvrir et apprécier pas mal d’autres sports comme le hand, le volley et bien sûr le badminton, sports que je pratique le mercredi après-midi avant mes cours de tennis.

Retenir mes coups me frustre et passer mon temps à ramasser les balles me passionne moyennement… du coup j’arrête le tennis au bout de 3 ans.

Après un Bac L, j’enchaîne avec 2 années de STAPS à St-Etienne, puis me réoriente vers le Commerce International toujours à St-Etienne.

En 2003, je trouve du travail sur Lyon Vaise et recherche un sport sans contrainte qui me permette de m’entretenir physiquement… Habitant sur Lyon je ne pouvais pas m’entraîner la semaine avec mon club de foot du 4-2.

En 2004, je m’inscris par défaut à Villeurbad (plus de place au BACLY), puis en 2005 première licence au BACLY sous l’ère Rudy Cottin.

En 2008, j’arrête le foot après 25 ans de pratique.

A partir de 2009-2010, j’envisage plus sérieusement le bad en essayant de progresser et de faire régulièrement des tournois.

En 2012, j’intègre le Comité Directeur sous la Présidence d’Anthony Martin, puis je prends la Présidence du club le 1er août 2018.

Entre-temps je me suis marié, eu 2 filles et j'ai validé un Master 2 en éco, droit, management et gestion de projets.

Volontairement, je ne m’étends pas sur mon travail, car après plusieurs tentatives il s’avère que celui-ci revêt un intérêt assez relatif.

Un mot pour décrire le BACLY ?

Kamoulox Sourire. Plaisir… ça l’a toujours été pour moi.

Ton plus beau souvenir au club ?

Les premiers échanges avec mes filles à Ferber… En espérant être encore valide pour faire quelques tournois avec elles dans quelques temps !

Que souhaites-tu apporter ou changer en tant que Président ?

De la mixité, le retour d’une certaine convivialité et être plus attractif vis-à-vis du public féminin.          

Quelles actions souhaites-tu mener pour faire évoluer le club ? 

Pour plus de convivialité, certains m’ont suggéré un vestiaire mixte mais j’ai quelques doutes… Plus sérieusement, le retour du défi interne devrait contribuer à la mixité. En ce qui concerne la convivialité, certains membres ne manquent pas d’idées (tournois à thème, soirées pizza…), à voir ce qui sera retenu. Enfin, pour le public féminin, des créneaux ouverts aux compétitrices de la Métropole et d’autres actions à venir.          

Ton geste technique préféré ? 

Dégagé revers croisé fond de court dans le retard... Sinon un truc que je maîtrise : le reverse slice.  

Ton tableau préféré ? 

« La jeune fille à la perle»… désolé. Le mixte est mon tableau préféré, mais après une saison complète à ne faire presque que ça (à l’entraînement, en tournoi et en IC), j’ai besoin de ralentir et aussi de prendre des points en DH. Le Simple étant, pour moi, juste un moyen d’avoir plus de régularité et de physique pour les deux autres tableaux.

Ton ou tes partenaire(s) préféré(s) ? 

Christinna Pedersen et Lee Yong Dae… Je voulais les remercier car j’ai énormément appris auprès d'eux Content 

Qui a le pire look (son style fait peur comme ta sœur :) ) ?

Un adhérent qui porte des chaussettes de contention, une gaine abdominale et un t-shirt moulant, mais dont je tairai le nom pour ne pas le vexer ! Après avec mes t-shirts orange et jaune fluo, je suis pas mal non plus dans mon genre.       

Avec qui irais-tu chanter au karaoké ? 

Y’a un nom qui me vient directement à l’esprit en lisant la question : Martin Longpré. Je nous vois bien chanter du Garou, du Patrick Sébastien ou La reine des neiges. Après, un Karaoké avec Jean Marc C., Eve L. ou Quentin R. ça doit être fun !           

Qui a la plus belle coupe de cheveux (cite quelqu'un qui a des cheveux par contre) ?

Mince un mec avec des cheveux ?! Je serais parti sur Jocelyn V. (mon pseudo frère) ou François M. Du coup, je dirais un ancien Président, un ancien meilleur joueur du club, le presque doyen du club et l’ancien capitaine de l’équipe 2 vétérans.    

Si un jour on s'invite chez toi, quel est le plat que tu cuisines le mieux ? 

Pour les végétariens comme Cédric Z. Complice, je dirais des lasagnes aux épinards frais, butternut, morbier (meilleur que la cancoillotte), quelques châtaignes et graines de courge (pour le croquant comme dirait Cyril Lignac)).
Sinon pour ceux qui gagnent leur défi (comme Guillaume T.), je peux proposer du confit de canard aux pommes de terre, coings, oignons et crème de cassis.         


Quel est ton film préféré ? On ne sait jamais si on a un rencard avec toi !

Très difficile. Il y a tellement d’excellents films dans différents registres et dans tellement de pays (Swimming with sharks, Angel heart, The invitation, Gattaca, Old boy, Au nom du père, A girl like her, The mist, Me and Earl and the dying girl, El Cuerpo, We Need to Talk About Kevin, Polisse…). Mais mon plus gros choc a été et reste Seven.     

Chanson préférée ? Artiste préféré ?

Sans aucune hésitation : "Fous ta cagoule" de Fatal Bazooka Complice. Pour de vrai, je dirais "Delicate", "We don’t eat" ou "Mistral gagnant". Pour l’artiste, je dirais Renaud, même si au final je ne l’écoute pas si souvent que ça.       

Pour notre culture personnelle, ça change quoi d'être Vétéran ? 

La récupération est nettement plus difficile, du coup il faut savoir gérer son effort. Après je me dis que je suis meilleur au bad aujourd’hui qu’il y a 5 ans (enfin j’ai l’impression), donc c’est plutôt cool. 

Merci de ton temps et à la prochaine sur les terrains !

Portrait de Clara Sellez

On termine par le portrait de Clara !

Pourrais-tu s'il te plaît d’abord te présenter brièvement (prénom, âge, profession / études, club précédent) ?

Clara Sellez. 28 ans.
Fonctionnaire de police.
Avant d'atterrir au club de Lyon, j'ai joué pendant 10 années pour Grenoble <3

Quels sont tes objectifs pour cette saison (individuels et par équipe) ?

L'objectif est toujours d'accéder aux play-offs pour tenter une montée historique.

En individuel, après une saison chaotique marquée par une rupture totale d'un ligament à la cheville, j'espère pouvoir participer au Championnat de France dans les deux tableaux de double.

Depuis quand fais-tu du badminton ? Comment as-tu découvert ce sport ?

Sportive dans l'âme, on m'avait demandé de dépanner au collège pour une compétition par équipe. La suite est facile à deviner Content

Pour compléter cette petite présentation, nous allons faire un « tu préfères ? » :

    • Finir en force (smash) ou être délicat et propre (amorti) ? Je serais tentée de dire un bon gros smash lorsque c'est quasi impossible et un amorti lorsque le smash paraît évident
    • Simple ou double ou mixte, ou carrément les 3 tableaux ? Plutôt double et mixte. Le simple, deux tournois, deux chevilles... ^^
    • Bois ou bande ? Une belle bande
    • Gagner en 3 sets serrés ou mettre une taule en 2 ? Une branlée  
    • Plume ou plastique ? C'est quoi cette question ? Tu préfères jouer avec un bras en mousse ou un genou en carton ? 
    • Gagner ou perdre (sur un malentendu) ? Trouvez-moi quelqu'un qui aime bien perdre
    • Lin Dan ou Lee Chong Wei ? Lin Dan. Entre gauchers, on se comprend

Plus sérieusement…

    • Garou ou Céline Dion, voire les deux ? Céline Dion, mais son dernier concert m'a complètement déçue
    • Fatal Bazooka ou JJ Goldman ? L'homme en or évidemment
    • Burger ou sushis ? Burger
    • L’accent québécois ou asiatique ? Québécois sans hésitation
    • Walker Texas Ranger ou Derrick ? Dois-je vous rappeler ma profession ?
    • Tongs ou claquettes/chaussettes ? Tongs
    • Marcel ou t-shirt ? Le Marcel devrait être banni pour les hommes 
    • Slip ou caleçon ? Devoir de réserve Muet
    • Enfin, quelle est ta phrase de motivation ou ton cri favori sur un terrain (qui annonce la fin proche du match... ou pas) ? Tout est dans le regard

Merci Clara pour tes réponses !

Portrait de Quentin Mejean

Place au questionnaire de Quentin !

Pourrais-tu s'il te plaît d’abord te présenter brièvement (prénom, âge, profession / études, club précédent) ?

Quentin Mejean, 20 ans, je suis en 2ème année d’un BTS assistant manager.
J’étais au club de Meylan l’an passé.

Quels sont tes objectifs pour cette saison (individuels et par équipe) ?

Mon objectif individuel est de revenir dans le Top 100 en simple et en double, voire plus loin encore.
Par équipe, c'est de monter en Nationale 1 avec cette super équipe !

Depuis quand fais-tu du badminton ? Comment as-tu découvert ce sport ?

Je fais du badminton depuis l’âge de 5 ans, mes parents avaient entraînement et ne trouvant pas de baby-sitter, ils m’ont emmené avec eux. J’ai joué avec le fils du président là-bas, qui était un certain Junior Auvitu (bon nombre d’entre vous doivent connaître ce spécimen Complice) et voilà je n'ai jamais arrêté depuis.

Pour compléter cette petite présentation, nous allons faire un « tu préfères ? » :

    • Finir en force (smash) ou être délicat et propre (amorti) ? Finir en smash évidemment tout le monde sait que c’est mon point fort
    • Simple ou double ou mixte, ou carrément les 3 tableaux ? Plus simple et double, mais pourquoi pas du mixte de temps en temps
    • Bois ou bande ? Bande
    • Gagner en 3 sets serrés ou mettre une taule en 2 ? Mettre une taule en 2
    • Plume ou plastique ? Plume
    • Gagner ou perdre (sur un malentendu) ? Gagner
    • Lin Dan ou Lee Chong Wei ? Lee Chong Wei, the best player

Plus sérieusement…

    • Garou ou Céline Dion, voire les deux ? Céline Dion
    • Fatal Bazooka ou JJ Goldman ? JJ Goldman
    • Burger ou sushis ? Burger le plus souvent possible !
    • L’accent québécois ou asiatique ? Aucun des deux, je déteste les accents
    • Walker Texas Ranger ou Derrick ? Walker Texas Ranger le dimanche après-midi sous une couette avec un bon thé 
    • Tongs ou claquettes/chaussettes ? Claquettes/chaussettes, c’est tellement confortable
    • Marcel ou t-shirt ? T-shirt, j'ai pas les bras de Galigne pour pouvoir mettre des Marcel Furieux
    • Slip ou caleçon ? Caleçon, on se sent moins serré qu’avec un slip
    • Enfin, quelle est ta phrase de motivation ou ton cri favori sur un terrain (qui annonce la fin proche du match... ou pas) ? Je n'en ai pas vraiment, le cri sort tout seul à l’instinct donc tout dépend du match et de l’adversaire, s'il est énervant ou pas Sourire #villeger

Merci Quentin pour tes réponses !

 

Portrait de Jérémie Bosc

Voici les réponses de Jérémie !


Pourrais-tu s'il te plaît d’abord te présenter brièvement (prénom, âge, profession / études, club précédent) ?

Jérémie, 21 ans, je suis en STAPS à Lyon en deuxième année. J'ai commencé le bad à Solaize puis Corbas, avant d'arriver à Lyon. 

Quels sont tes objectifs pour cette saison (individuels et par équipe) ?

Objectifs individuels : progresser et surtout me faire plaisir
Objectif par équipe : la montée bien sûr :-)

Depuis quand fais-tu du badminton ? Comment as-tu découvert ce sport ?

Je ne sais plus vraiment quand j'ai commencé, mais j'étais petit. J'ai découvert ce sport car je cherchais une activité à faire après l'école. J'ai essayé plusieurs sports (foot, karaté, danse, ping-pong ), mais au final je n'ai retenu que le bad.

Pour compléter cette petite présentation, nous allons faire un « tu préfères ? » :

    • Finir en force (smash) ou être délicat et propre (amorti) ? Smash
    • Simple ou double ou mixte, ou carrément les 3 tableaux ? J'aime bien le simple... et le double... et le mixte
    • Bois ou bande ? Bande (involontaire bien sûr)
    • Gagner en 3 sets serrés ou mettre une taule en 2 ? 2 sets serrés, en gestion
    • Plume ou plastique ? Plume
    • Gagner ou perdre (sur un malentendu) ? Gagner, mais je ne suis pas mauvais perdant
    • Lin Dan ou Lee Chong Wei ? Lin Dan

Plus sérieusement…

    • Garou ou Céline Dion, voire les deux ? Garou
    • Fatal Bazooka ou JJ Goldman ? Les deux
    • Burger ou sushis ? Burger
    • L’accent québécois ou asiatique ? Aucun des deux
    • Walker Texas Ranger ou Derrick ? C'est qui Derrick ?
    • Tongs ou claquettes/chaussettes ? Espadrilles/chaussettes
    • Marcel ou t-shirt ? T-shirt
    • Slip ou caleçon ? Pourquoi la question n'est pas string ou tanga (désolé c'est déplacé) ?
    • Enfin, quelle est ta phrase de motivation ou ton cri favori sur un terrain (qui annonce la fin proche du match... ou pas) ? Aucune

Merci Jérémie pour tes réponses !

 

Page 1 sur 2