Se connecter

L'équipe 8 du BACLY : Une très belle victoire

Compte rendu de la rencontre d'hier face à Champagne aux Monts d'or :

L’équipe 8 du BACLY monte en puissance Content

Après une victoire convaincante face au PLVPB, l’équipe 8 se devait de ne pas se relâcher lors de la quatrième rencontre de sa saison ce mardi face à l’équipe 3 de Champagne aux Monts d’Or.

Sandra et Emilie blessées, Clémentine absente, le capitaine a dû activer tous ses réseaux pour que la rencontre puisse avoir lieu. Après moult rebondissements, Elodie parvenait à se rendre disponible malgré le décalage horaire et un déplacement professionnel dans la journée, se payant même le luxe d’arriver à l’heure, avant le capitaine. Elle est accompagnée de Diane, qui nous fait à nouveau la gentillesse de nous accompagner sur cette rencontre, et d’Eve, transfuge de l’équipe 9, qui faisait ainsi ses débuts en D4. Chez les garçons, Kris, Côme et Jocelyn étaient présents.

 

 

On saluera d’emblée l’organisation des champenois, qui avaient même installé des caméras afin que les deux équipes puissent revivre leurs exploits (âmes sensibles, s’abstenir). Un grand merci à son capitaine Laurent et à Corentin pour la logistique.

Trois matchs sont lancés : le double dame composé de Diane et d’Elodie, le simple homme 2, où Côme retrouvait son adversaire de l’aller, et le double mixte, où Eve jouait pour la première fois avec Kris.
Cette nouvelle paire fait des étincelles dans un premier set dominé, leurs adversaires étant assez désemparés devant les coups de boutoir de Kris et le jeu au filet parfaitement maîtrisé d’Eve.
Sur le terrain voisin, les filles se font un peu peur après la pause à onze, voyant la paire adverse revenir à un point, avant d’aligner neuf points de suite pour empocher le premier set.
Côme pour sa part faisait valoir sa régularité et son sens du jeu pour remporter la première manche.
Sur le terrain 1, la rencontre se tend davantage, le deuxième set est beaucoup plus équilibré mais Kris et Eve parviennent à s’en sortir en deux sets, 1-0 pour le Bacly. Les filles maîtrisent de leur côté leur avance et se font moins peur dans le second set. 2-0. Côme, dans une deuxième manche qui rappelle la première, termine en même temps que tout ce petit monde et donne au Bacly trois points d’avance et une bonne chance de victoire finale. Bacly 3 – Champagne 0.

On enchaîne ensuite avec le SH1 (Jocelyn) et les deux simples dames (Diane et Elodie). La responsabilité du capitaine est grande : dans la mesure où son adversaire doit aussi jouer le double, il lui faut gagner en deux sets sous peine de retarder l’apéro.
Son entame de match est idéale. Après une pause à 11-3, il laisse cependant son adversaire revenir à deux points, mais remporte le premier set 21-15. En tête pendant toute la seconde manche (11-7), il ne parvient pas à convertir trois volants de match à 20-18, puis 21-20, et – pas pressé pour dîner – finit par s’incliner 23-21. Le dernier set est tendu, Jocelyn ne parvient pas à hausser son niveau de jeu et à régler le problème du sol glissant. Grâce aux encouragements de ses coéquipiers et au coaching d’Eve, il trouve les ressources pour l’emporter 21-18 au troisième set.
Toutefois, il ne se voit pas reprocher par Elodie son long match, car elle aussi concède le second set après avoir manqué quatre volants de match. Elodie s’impose en trois sets en ne laissant aucune chance à son adversaire dans la manche décisive (21-6).
Diane, de son côté, remporte son premier simple en compétition depuis sa blessure, sans prendre de risques, dans un match globalement maîtrisé.
Reste désormais le double homme, dans lequel Kris et Côme, plus compacts et puissants que la paire champenoise, s’impose également en deux sets.

Pour la première fois de la saison, le Bacly 8 s’impose 7 à 0 et soigne son victoire-avérage dans une poule très équilibrée, avant les deux dernières rencontres décisives face au GSL et au PLVPB.

La rencontre se termine autour d’un apéro convivial avec les joueurs de Champagne (mention spéciale aux mini-quiches), que nous remercions encore une fois pour leur accueil et leur fair-play.