Se connecter

L'équipe 1 du BACLY : Adieu les barrages...

Pour la 9ème journée d’interclubs nationaux l’équipe1 du BACLY avait rendez-vous avec son destin en allant chercher une victoire contre le leader de la poule : Orléans.

L’objectif affiché était de gagner cette rencontre très importante pour prendre une bonne option pour la qualification aux play-offs pour espérer la montée dans le championnat élite en N1.

C’est donc au complet avec le renfort de Jérémie BOSC que l’équipe une s’est déplacée.

Après discussion avec tout le monde, la composition compte sur les points forts du BACLY, et les joueurs alignés sont les mêmes qu’à la rencontre aller gagnée 5/3.

 

Seul changement : Guillaume ne fera pas le double homme à cause d’une blessure au genou.

Nous commençons par les deux mixtes :

 

Dans la meilleure des paires, le match est à sens unique et se solde par une victoire sereine de Damien ABALEA et Léa PALERMO. Le deuxième mixte est beaucoup plus accroché puisqu’opposé aux RASIDI. Denis DUFFOSSE et Clara SELLEZ réussissent à imposer leur style de jeu et trouvent des failles et mènent tout le long du premier set. Mais pendant le money-time, l’expérience de Wenny et Arif leur permet de s’imposer 21/19. Le deuxième est une copie du premier : les lyonnais ont toujours une longueur d’avance au score jusqu’à ce que la paire d’Orléans recolle à 16-16. Encore une fois l’avantage va tourner en faveur des orléanais aidés par quelques fautes de leur adversaires. 21/16.

ORLEANS 1 – 1 LYON

Vient le tour du simple homme 2 et du simple dame 1.

Guillaume TROMP s’impose avec autorité en 2 sets tandis qu’Oranut livre un véritable combat contre Léonice Huet (jeune pensionnaire du pôle France de Talence et 38ème française). Le premier set est remporté par notre jeune joueuse lyonnaise, mais son n’adversaire ne descendra jamais son niveau de jeu tandis qu’Oranut fatigue au fur et à mesure des rallyes… elle ne peut que s’incliner en 3 sets malgré un très beau match.

ORLEANS 2 – 2 LYON

Les deux autres simples sont lancés. Avec un simple dame très fort en face, Clara ne peut pas rivaliser et s’incline face à plus fort malgré un bon match. Sur le deuxième terrain, Arif et Damien joue la revanche du match allé remporté par le lyonnais. Les deux joueurs se sont beaucoup entrainés et le niveau de jeu est bien plus élevé que lors de la J4 ! Damien tient sa tactique de bout en bout et le score du premier set est sans appel : 21/11. Le deuxième set est plus serré mais jamais Arif ne pourra perturber la volonté sans failles de notre meilleur joueur ! Simple homme 1 remporté en 2 sets.

ORLEANS 3 – 3 LYON

Tout va donc se jouer sur les doubles. Pour le double hommes, le talon d’Achille de notre équipe cette saison, la tâche est compliquée mais pas insurmontable puisque le niveau de l’équipe adverse est en deçà du notre sur le papier. Mais à l’opposé, le double semble être plutôt en notre faveur.

La paire Anthony MARTIN, Denis connait un début de match compliqué et se voit vite distancée de 6 points dans le premier set. A côté Léa et Oranut commencent une bataille de rallyes avec des échanges interminables ! Le premier set est adjugé aux lyonnaises sur le fil 25/23. Les gars ne rattrapent pas leur retard dans le premier set et le perdent 21/16. Le deuxième est bien plus équilibré et à l’énergie Anthony et Denis ne se font pas distancer et doivent aller aux prolongations. Les filles voient petit à petit l’énergie d’Oranut diminuer et les échanges s’allonger. Les adversaires décident donc de sevrer de volant notre médaillée d’argent aux derniers championnats de France. Et finissent par remporter le deuxième set 21/18. Le double hommes pendant ce temps-là finit par tomber dans l’escarcelle d’Orléans 25/23. La stratégie du double dames adverse paye aussi et fini par faire craquer le BACLY en s’imposant 21/16 au troisième set.

ORLEANS 5 – 3 LYON

C’est donc avec une défaite, malgré des matchs accrochés, que nous revenons d’Orléans avec plus beaucoup de chance d’atteindre l’objectif final. Les différentes équipes ont pris un coup sur la tête, mais il reste encore une journée à jouer, et un 8/0 infligé au dernier de la poule pour espérer le miracle, n’avoir aucun regret et continuer de montrer qu’il faudra toujours compter sur nous.

Toute l’équipe va tirer les conséquences de cette rencontre, et se remettre à l’entrainement avec plus de volonté encore !

Un merci tout particulier à notre supportrice qui a fait le trajet avec nous : Louisiane dit « loulou » et à notre « Bosci » qui n’aura pas montré son talent sur cette journée mais avec qui il faudra compter très prochainement.