Se connecter

GSL : Le contrat est rempli

10 jours après notre défaite à domicile contre Chassieu, nous nous rendîment chez nos voisins villeurbannais lundi 11 avril. Cette rencontre avait deux avantages, d'un point de vue comptable, avec une victoire, nous assurions notre maintien. D'un point de vue pratique, il ne me fallait que 10 mins à pied pour me rendre sur le lieu de la rencontre.

Deux jours avant la rencontre, Minh avait déclaré forfait afin de commencer à préparer les nems qu’il nous avait promis pour la réception de l’Arbresle lors de la prochaine rencontre (On peut toujours rêver !!). Heureusement, Stéphane a pu se libérer pour combler notre petite faiblesse en simple homme.

 

Le jour même, Stéphanie me transmettait un mot de son médecin qui justifiait sa présence obligatoire auprès de sa famille plutôt que de sauver l’avenir de l’équipe en D2 (J).

 

Par contre, retour dans l’équipe de Caroline Romanet et Frédéric Tardy.

 

Parmi nos opposants du jour, nous retrouvions une vieille connaissance, ex-adhérent du BACLY, notre cher Philippe Vergnaux alias «  tu verras quand tu auras mon âge ! ». Avec une motivation sans faille, il m’annonca dès le début de la rencontre qu’ils feraient « presque  » tout pour perdre la rencontre car l’équipe ne souhaitait pas monter en D1 (mdr…)

 

Devant tant d’enthousiasme, nous avons donc aligné l’équipe suivante pour aider GSL à remplir son  contrat:

 

SH 2 : Philippe

DM : Caroline et Mika

SD1 : Claire

DH1 : Mika et JM

DD : Claire et Caroline

DH2 : Philippe et Fred

SH1 : Steph

 

Philippe lança donc les hostilités. Contre un adversaire à sa portée, il remporta le 1er set en maîtrisant son sujet. Malheureusement, la maîtrise fût de courte durée. Son adversaire, non sans démériter, profita des (trop) nombreuses fautes directes de notre acolyte et gagna les 2 sets suivants 21/11 21/10. 1-0 GSL

 

Pendant ce temps-là, Caroline et Mika ne firent qu'une bouchée de leurs adversaires.

En moins d'une demi-heure et sans apparition d'une goutte de sueur, l'affaire était pliée  21/5 – 21/6. 1-1

 

Prenant son adversaire de vitesse, Claire entama parfaitement son simple en remportant la première manche 

21/12. L'affaire se corsa dans le set suivant durant lequel elle perdit sa concentration et multiplia les fautes non provoquées. Il est vrai qu'en même temps, elle regardait notre double avec Mika et fut certainement éblouie par nos smashs sautés et notre vitesse de jeu J ! Résultat des courses 21/19 pour son adversaire. Elle reprit ses esprits et remit la machine en  route dans le 3ème set pour boucler le match 21/12. 2-1 Lyon.

 

Avec Mika, nous avions donc commencé notre double de la meilleure des manières en empochant le 1er set 21/16 en prenant nos adversaires de vitesse et en profitant de leur mésentente. Dans le 2ème set, nous avons déjoué en voulant finir les points trop vite. Ce fut le cas, mais les points  tombaient dans l'escarcelle de  Philippe V. et de son comparse (21/14). Le 3ème set fut serré jusqu'à 14/14, nos adversaires avaient pris confiance et nous jouions avec le frein à main. Heureusement, ils craquèrent les 1ers en nous offrant quelques points, que nous acceptions avec plaisir. Il n'y avait plus qu'à finir le travail mais ce fut fait non sans mal. 3-1 Lyon

 

Nous n'avions pas fini notre double hommes que les filles avaient réglé la question en double dames. Après une belle résistance dans le 1er set, les joueuses de GSL ne tinrent pas le rythme effréné de nos partenaires. Victoire en deux sets. 21/18 – 21/10. 4-1 Lyon. La victoire ne pouvait plus nous échapper.

 

D'autant plus que le double hommes avait également fait le boulot. Après un match serré où les points d'anthologie furent nombreux (Je suppose, puisqu'en fait j'en sais rien, j'ai pas vu le match, désolé les gars...). Victoire de Fred et Philippe 21/18 – 23/21. 5-1 Lyon

 

 

 

Dans le même temps, Stéphane avait entamé son match marathon contre un tout jeune vétéran.

A court de forme, il eut du mal à tenir  le rythme que son adversaire lui imposait. Malgré tout, il réussit à gagner le 1er set  (22/20). Ce fut plus difficile dans les deux sets suivants où la multiplication  des longs rallyes et la capacité du joueur du GSL à tout ramener eurent raison du physique de Stephane.

Défaite logique mais sans démériter 21/10 21/14.

Score final 5-2 Lyon

 

Le maintien  est assuré.

L'objectif de la saison est donc rempli.

Nous pourrons recevoir L'Arbresle en « roue libre »

 @+