Se connecter

Le sport étude au Bacly, C'EST PARTI !!

Depuis la rentrée des classes une nouveauté est apparue au sein du Badminton Club de Lyon. Avec la volonté du club de se structurer et notamment en partant de l’Ecole de Bad, le BACLY a ouvert une section sport étude en partenariat avec le Centre Scolaire Saint Louis Saint Bruno (SLSB) situé à Lyon 1er. Le principe étant simple, les jeunes ayant des horaires de cours aménagés leur permettant de venir s’entrainer tous les jours au sein du club.

Cette ouverture de la section sport étude est le fruit d’un travail intense notamment de la part du président Anthony Martin, qui avait pour objectif de répondre au cahier des charges du label Club Avenir issu du dispositif avenir de la FFBAD. Le Centre Scolaire SLSB, qui comporte déjà plusieurs sections sportives dans différents sports, offrait le cadre idéal pour monter ce projet. En effet, avec l’expérience des autres sports, le responsable des sports a rapidement répondu positivement au projet du club ce qui a rapidement abouti à la possibilité d’accueillir des jeunes soit en internat soit en externat.

Dès lors le projet allait s’articuler autour de trois points : l’Ecole, le Club et la Famille.

Sur la fin de saison, le club allait cibler certains jeunes pour leur proposer ce projet. Les familles allaient rencontrer les responsables de SLSB afin d’effectuer les démarches d’inscriptions au sein de l’établissement scolaire. L’Ecole présentait les contenus pédagogiques ainsi que le mode de fonctionnement des classes avec horaires aménagés, avec notamment la présence de l’entraineur du club aux conseils de classe.

Le club est ravi de pouvoir accueillir pour cette première année 3 jeunes dans ce projet. Maëlyne Farget, benjamine 2, Quentin Lacroix, Minime 1 et Maxence Corriette, Minime 2. L’encadrement sportif sera effectué par Thibault Dupuys, nouvel arrivant au club.

 

Dès les 3 Septembre les jeunes ont pris le chemin de l’entrainement avec un premier contact avec leur nouvel entraineur. Une étape importante pour ces jeunes qui vont devoir apprendre l’autonomie puisqu’ils se rendent en bus à l’entrainement au Gymnase Ferber. Les parents les ont accompagnés pour ce premier jour avec un peu d’appréhension.

L’entrainement sera progressif pour atteindre un volume conséquent avec la possibilité de faire un maximum de 7 séances semaine en combinant des séances individuelles, des séances à 3 ou avec des groupes adultes pour Quentin et Maxence et jeunes pour Maëlyne. Ce volume d’entrainement étant

complété par l’entrainement hebdomadaire de l’EDJ dirigé par le Comité du Rhône.

Une collaboration entre les entraineurs de la Ligue, ceux du Comité et du club permettra de bien fixer les axes de travail et permettre de tendre vers les objectifs fixer par chaque jeune.