Se connecter

Objectif JO - Quels sont les critères pour se qualifier ?

Tout au long de cette année de qualification olympique, Léa Palermo nous parle de sa préparation et de ses tournois. Mais au fait, comment se qualifie-t-on ? Léa nous répond :

"Ce qu'il est important de savoir, c’est qu’il y a plusieurs critères : 

  • ceux fixés par la BWF (Badminton World Federation - les plus importants)
  • puis ceux fixés par la FFBAD (Fédération Française de Badminton). 

Pour se qualifier ou se maintenir dans la course à la qualification olympique, nous avons donc un double objectif : remplir les critères BWF puis prendre aussi en compte ceux énoncés par la FFBAD.  

Les critères BWF sont très simples : 

  • les 16 premières paires au classement « Race to Tokyo » sont sélectionnées. Le classement « Race to Tokyo » comptabilise les 10 meilleurs tournois réalisés (ceux où le nombre de points remportés est le plus important) entre le 29 Avril 2019 et le 26 Avril 2020
  • chaque pays ne peut qualifier qu’une seule paire (à moins qu’il compte 2 de ses paires dans le TOP 8 mondial : c’est aujourd’hui le cas des japonaises en double dame, des chinois en double mixte et des indonésiens en double homme)
  • s'ajoute une « parité continentale », la BWF prévoit un quota par continent, à condition que la paire concernée soit 50ème mondiale au minimum. A l’heure actuelle, les continents qui pourront bénéficier de ce traitement de faveur sont : l’Amérique, l’Océanie et l’Afrique; étant donné que l’Asie et l’Europe n’ont aucun mal à compter au moins une paire dans le TOP 50 mondial.  

 

Les critères de la FFBAD viennent plutôt en complément de ceux de la BWF. Parce qu’elle est ambitieuse sur le plan de la performance et aussi parce qu’il y a plusieurs paires en concurrence par cette qualification olympique, la FFBAD a souhaité ajouter les critères suivants : 

  • Sélection automatique si une seule paire qualifiée en position de tête de série (Top 8 classement olympique)
  • En cas de présence de plusieurs paires en position de qualifiables et hors du top 8 au classement olympique, le nombre de victoires sur des paires du top 10 mondial durant la période de qualification olympique du 1er mai 2019 au 30 avril 2020 sera déterminant (significatif à partir de 3 victoires). En cas d’égalité sur le nombre de victoires sur top 10 mondial le classement mondial sera déterminant.  

Ce qu’il faut donc retenir, c’est que se qualifier aux Jeux Olympiques dans la catégorie des doubles est TRES DIFFICILE (en simple, les quotas sont différents et plus souples).  

Pour résumer, l’objectif est d’être TOP 16 mondiale d’ici Mai 2020 en prenant en compte

  • les paires asiatiques qui n’entrent pas dans les quotas BWF malgré qu’elles soient devant nous au classement « Race to Tokyo »
  • les 3 continents dont nous parlions plus tôt, qui réussiront à qualifier une paire par le simple fait qu’elle soit TOP 50 mondial : en double dame, les Canadiennes (pour l’Amérique), les Australiennes (pour l’Océanie) et les Algériennes (pour l’Afrique) sont qualifiées à ce jour…).  

 

En gros, c’est TRES DUR mais C’EST CA QUI EST BON !!!!!!"

Merci à toi Léa pour toutes ces explications ! PS : A tous nos lecteurs, n'hésitez pas à poser directement vos questions à Léa lors des interclubs !