Se connecter

Portrait de Paul De Franceschi : Nouveau directeur sportif du BACLY

[Présentation de Paul DE FRANCESCHI]

Pour débuter cette nouvelle saison, voici le portrait de Paul, nouveau Directeur Sportif du club !

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Si je devais me présenter le plus sommairement possible, je le ferais ainsi :

Paul DE FRANCESCHI, j'ai 31 ans et c'est ma troisième année sur Lyon. Je suis quelqu'un de passionné et d'énergique. Extrêmement social, voire bavard, je dois faire de grands efforts pour ne pas sans cesse m’exprimer. J'aime les nouveaux défis et j'ai un esprit de compétition assez prononcé. C'est pourquoi après 2 années à travailler pour le Comité de Badminton du Rhône – Lyon Métropole, j'ai décidé de saisir l'opportunité qui m'était donnée en tant que Directeur Sportif du Badminton Club de Lyon.

Un mot pour décrire le BACLY ? Pourquoi avoir choisi le BACLY ?

Surprenant ! Que ce soit par sa taille, l’hétérogénéité des personnes présentes au sein du club, ou encore son potentiel. J’ai choisi de travailler avec le Badminton Club de Lyon car j’ai la conviction que ce club peut être amené à faire de grandes choses dans un avenir assez proche. Et je suis convaincu que je pourrai apporter ma pierre à l’édifice en travaillant de manière efficiente avec l’équipe actuellement en place.

Que souhaites-tu apporter ou changer à la structure du club ?

Tout d’abord, je ne pense pas pouvoir révolutionner l’ensemble du club dès ma première année. Il va me falloir appréhender l’ensemble du club pour pouvoir le faire évoluer à long terme dans une direction. Notre objectif est d’améliorer l’esprit de cohésion, ainsi que l’ambiance familiale qui règne au BACLY, tout cela en ayant des objectifs forts vers la performance.
Je souhaite que le club soit en capacité d’accueillir n’importe quelle personne désirant pratiquer le badminton, que cela soit en loisir ou en compétition, avec ou sans handicap. Il existe aujourd’hui de nombreux freins internes et externes qui font que cela n’est pas forcément possible de manière efficiente, mais nous ferons ensemble, notre possible pour que cela le devienne.

Quelles actions souhaites-tu mener pour faire évoluer le club ?

Dans un premier temps, je vais effectuer un état des lieux du club, ainsi qu’un diagnostic stratégique afin de définir les axes de développements des années à venir. Même si j’ai d’ores-et-déjà ma petite idée là-dessus, il nous faut prendre le temps de formaliser le projet du BACLY et ainsi ensuite nous pourrons commencer à mettre de nouvelles actions en place. Pour le début de saison peu de choses vont changer.

L’un de mes objectifs est que les entraîneurs du club deviennent encore davantage l’élément « liant » du club. Que grâce à eux, tout un chacun puisse trouver sa place et s’épanouir au sein du BACLY, quelles que soient leurs attentes, ou leurs objectifs. Afin de permettre cela, autant que possible nous réduirons les groupes, en effet certains entraînements vont être dirigés par deux entraineurs afin d’améliorer la qualité, mais également de pouvoir passer davantage de temps avec chacun des licenciés et ainsi être à leur écoute.

Nous avons également pris la décision de mettre 15 minutes en commun entre chaque créneau afin de favoriser les échanges entre les groupes. Je m’explique, si l’on prend l’exemple du mardi au gymnase Ferber, la Section Sport-Etudes et le Collectif Minibad s’entraînent de 16h00 à 17h45, mais le Collectif Elite commence l’entraînement à 17h30 et termine à 19h00. Le fait de mettre 15 minutes d’entraînement commun aux deux groupes à plusieurs intérêts :

- Permettre au groupe suivant de s’échauffer en jouant avec le groupe précédent, le plus souvent le groupe précédent est d’un niveau moins important et pourra ainsi profiter de l’expérience du groupe suivant,
- Développer le mimétisme et montrer que l’échauffement est un moment extrêmement important,
- Créer du lien entre les différentes générations et les différents groupes, que cela soit parmi les jeunes ou les adultes,
- Amener certains jeunes ou adultes à petit à petit s’investir bénévolement sur les entraînements du groupe précédent afin d’accompagner au mieux les différents collectifs.

Nous verrons si cela aura l’effet escompté dans les mois à venir.

Quel type d'entrainement souhaites-tu faire pour la saison prochaine ? As-tu déjà défini des axes de travail ?

Eh bien comme je le disais plus tôt, le club du BACLY est surprenant et notamment par sa taille ! En effet, ce sont quasiment 600 joueurs qui viennent jouer au badminton chaque semaine. Je ne peux donc pas définir un ou plusieurs types d’entraînements comme cela, chaque Collectif Jeunes / Collectif Adultes aura une planification différente, adaptée aux niveaux et ambitions de chacun. Cela sera en grande partie influencé par le calendrier des compétitions, ainsi qu’en fonction de leurs attentes et niveaux.

J’attache une grande importance aux fondamentaux du badminton, qui permettent à tous, quel que soit leur niveau de progresser rapidement, à savoir :
- La reprise d’appuis,
- L’armée,
- Le relâché serré,
- Le pied frappe,
- La combativité.

Heureusement le badminton ne s’arrête pas à ces éléments, mais la maîtrise de ceux-ci permettra aux joueurs d’évoluer vers la performance. Nous aurons l’occasion d’en parler davantage cette saison.

Ton geste technique préféré ? Ton tableau préféré ?

Le slice, sans hésitation. Lorsque j’avais encore le temps de jouer, le simple, maintenant en tant qu’entraîneur je n’ai plus de préférence. Toutes les disciplines sont extrêmement intéressantes.

Ton plus beau souvenir de badminton ?

L’accompagnement des joueurs de l’équipe de France Minime en 2015 sur le tournoi des Huit Nations. L’occasion d’évaluer le niveau européen chez les jeunes et de participer en tant qu’entraîneur à une incroyable aventure sportive et qui plus est récompensée par de nombreuses médailles.

Quelles sont tes activités en dehors du badminton (toutes les réponses sont acceptées) ?

Originaire de Toulon, j’ai passé mon enfance dans l’eau : l’apnée, la plongée sous-marine et les sports de glisse sont également des activités que je pratique aussi souvent que je le peux. Je passe également pas mal de temps en randonnées.

Et enfin, quelle est ta devise ou ton maître mot dans la vie ?

Je vais reprendre une devise bien connue de Nelson MANDELA : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, Soit j’apprends. ».

Merci de ton temps et pour tes réponses ! Bienvenue au club dans tes nouvelles fonctions !