En ce vendredi 30 novembre 2018, l'équipe 2 des vétérans accueille a Ferber de vieilles connaissances caladoises pour sa 2ème rencontre d'interclubs.

La 1ère journée contre le PLVPB ayant été compliquée (impossibilité de se garer, un ex-capitaine en retard d'une heure,  un sol très glissant, une cuisante défaite 6/1 et une fermeture de gymnase a 21h45, le buffet s'étant terminé dehors), le BACLY se doit donc d'engranger des points sur cette rencontre. 

Jean-Michel ayant décliné la convocation car c'était, soit disant, l'anniversaire de sa chère et tendre, Bao peut néanmoins compter sur la présence de ses autres cadres et notamment celle de Jean qui n'était initialement pas prévu au casting.

La rencontre débute par le DD et le DH2.

Émilie et Sophie débutent leur match poussivement face à une paire très solide (R5)... même si l'on constate une amélioration notable après la pause, beaucoup trop de fautes sont concédées pour pouvoir revenir au score. Malgré des échanges plus accrochés dans le 2e set, nos filles concèdent le 1er point (11/21, 6/21). 

Pendant ce temps, Jean et François sont concentrés sur le DH2. Dès l'entame de match, les adversaires mettent beaucoup de vitesse et nos compères font beaucoup de fautes. A la pause la consigne est donnée de casser la vitesse et de descendre plus le volant. Malheureusement, les consignes ne sont que partiellement suivies et la paire du CCB s'octroie le premier set 11/21. Le 2e set démarre avec toujours autant de vitesse mais quelques fautes en moins. Malgré le coaching de la pause et la volonté de casser le rythme, nos joueurs n'inverseront pas la tendance 14/21.

Ce 2e point concédé, le DH1 et le SH1 sont lancés.

Capitaine Bao entame son simple en mettant de l'intensité et en essayant de déborder son adversaire. Malheureusement il manque de longueur et perd trop rapidement la main sur l'échange 16/21. Bao retrouve de la longueur au 2e set et son adversaire semble chercher son 2e souffle. Le capitaine remporte ce 2e set de façon expéditive 21/9. Le 3e set sera donc déterminant. Le caladois repart avec d'autres intentions et a su profiter de la pause pour retrouver des jambes. Quant a Bao, il est de nouveau trop court et cumule les fautes directes... 13/21

Avec 0 point au compteur, il est impératif pour le DH1 de gagner ce match pour éviter la défaite de la rencontre. La paire caladoise est habituée a jouer ensemble et est mieux classée que celle du BACLY. Laurent et moi attaquons bien le match mais sommes rapidement rattrapés. Apres la pause nous creusons l'écart, ce qui nous permet de gagner le 1er set. Le 2e set est plus tendu et sommes rapidement menés de 3 points. Afin d'éviter les fixations au retour de service de nos adversaires, nous servons longs ce qui s'avère efficace... à défaut d'être agréable à voir. Notre fin de match est tendue mais nous passons devant et empochons ce 2e set 24/22.

Pendant que nous fêtons le 1er point du BACLY, Sophie se lance dans le SD à corps perdu face a une adversaire bien mieux classée qu'elle (P12 vs D8). Le coaching intense de Laurent semble porter ses fruits mais pas suffisamment (9/21, 15/21)... nous concédons le 4e point synonyme de défaite.

Qu'à cela ne tienne, François débute le SH2 de la meilleure des façons. Il surprend son adversaire et remporte le 1er set 21/12. Sur le 2e set François disparaît du match et perd 6/21. Le 3e set est accroché mais le caladois creuse l'écart, aidé par les fautes directes du Lyonnais, et remporte le match 17/21.

5 à 1, le mixte est lancé sans pression, pour l'honneur.

Le début de match est poussif et Emilie et moi sommes menés 11/8 a la pause. Nous resserrons le jeu et passons rapidement devant pour remporter le set 21/16. Le 2e set est une copie conforme au 1er... menés 11/8 a la pause nous passons devant et gagnons ce 2e set 21/17.  

Une nouvelle défaite a l'actif du nouveau capitaine de l'équipe 2, qui sous la pression des supporters et de l'ex capitaine, proposa sa démission au Président du BACLY.

Durant l'excellent buffet, le Président refusa net la démission de Bao et lui renouvela sa confiance pour le reste de la saison.

Mikaël